[Communiqué] – Financement de l’innovation : Moins d’opérations et croissance du ticket moyen

Les résultats du 1ier semestre 2018 du Baromètre des Levées de Fonds des startup françaises par In Extenso Innovation Croissance, confirment la tendance observée en début d’année

 

Sophia Antipolis, le 12 juillet 2018 – Disposant d’une solide base de données assortie d’une connaissance complète du management et du financement de l’innovation, In Extenso Innovation Croissance, entité du réseau Deloitte, publie les résultats de son 7ième Baromètre des Levées de Fonds des Entreprises Innovantes pour le premier semestre 2018. Décliné à l’échelle nationale comme à l’échelle régionale, cet outil permet de suivre avec précision l’évolution du nombre des opérations réalisées et les variations que connait le montant de celles-ci. Le baromètre revient par ailleurs sur la typologie et l’identité des entreprises référencées.

 Avec un total de 239 opérations pour un montant total de près de 1,5 milliard d’euros, et malgré la diminution du volume des opérations par rapport au premier semestre 2017 (-19%), les startup françaises ont déjà levé au premier semestre 2018 plus de 50% des montants investis sur l’année 2017. Un résultat sensiblement équivalent au niveau du premier semestre 2017.

Une progression du ticket moyen des opérations

Le recul du nombre d’opérations de 19% en comparaison au premier semestre 2017 et la relative stabilité des montants investis génèrent un ticket moyen en hausse de 17% au premier semestre 2018.

De plus, on observe une accélération de cette croissance du ticket moyen sur le premier semestre 2018 (6,2M€) avec une augmentation de 19% de ce dernier en comparaison avec le tour de table moyen recensé sur l’année 2017 (5,2M€).

« La croissance durable du ticket moyen, déjà enregistrée en 2017, s’aligne sur les tendances observées en Europe» commente Patricia Braun, Associée et Présidente d’In Extenso Innovation Croissance. « Cette progression est confortée par un regain d’investissements sur des séries A et B au premier semestre 2018 » ajoute-t-elle.

Le point sur les secteurs et les tours de table

 Avec une concentration du nombre des opérations (49%) et des montants levés (+50%), les entreprises de la catégorie Internet et Services réalisent la plus belle performance sur le semestre.

Sur ce même secteur, malgré une croissance du nombre de levées de 52% en comparaison au premier semestre 2017, le sous-secteur Plateformes d’Intermédiation enregistre un recul de -24% de son ticket moyen pour un montant de 4,8M€.

« La grande majorité des investissements dans les projets de plateforme se concentre sur des séries A engageant des tickets plus faibles. L’accélération des opérations sur le secteur ne suffit pas à dynamiser le ticket moyen» souligne Patricia Braun.

A noter également qu’un tiers des investissements de la catégorie est porté par trois opérations majeures : Open Classrooms (51M€), CityScoot (40M€) et TinyClues (18M€).

Par ailleurs, il est important de souligner l’attractivité pérenne des entreprises de moins de trois ans qui cumulent à elles seules 33% des montants investis au global et un ticket moyen qui progresse (+9% sur les entreprises de 0 à 1 an et +22% pour les entreprises de 1 à 3 ans).

Enfin, cinq opérations record – avec + de 40M€ par tour de table – se distinguent sur la période. Quatre d’entre elles se positionnent sur le secteur Internet & Services : LEDGER (61M€ au 1ier trimestre 2018), OPEN CLASSROOMS (51 M€ au 2e trimestre 2018), RECOMMERCE SOLUTIONS (50M€ au 1ier trimestre 2018), KLAXOON (42,8M€ au 2e trimestre 2018), tandis qu’à la quatrième place du classement, SCALITY conclut un tour de table de 48,5M€ (2e trimestre) venant dynamiser la performance du secteur Logiciels & Composants.

 

Méthodologie

Clôturée au 30.06.18, cette septième édition du baromètre porte sur les levées de fonds réalisées par des entreprises françaises auprès de Ventures capital au cours du second trimestre 2018, à partir des bases de données de Capital Finance et Factiva. Le classement porte sur le marché français uniquement et prend en considération le découpage des nouvelles régions. Cette étude retient 4 secteurs comptant eux-mêmes 23 sous-secteurs – Internet & Services (Plateforme, e-Commerce, Fintech, Marketing Digital, IoT, autres), Logiciels et Composants (Saas ou Cloud, Logiciels traditionnels, Interface, Composants, autres), Life Sciences (Biotech, Medtech, Pharma, autres), Sciences de l’Ingénieur (Cleantech, Industrie, Matériaux et Procédés, autres), et Autres (Retail, Textile, Beauté, Restauration traditionnelle, autres).

 

Téléchargez la version intégrale du Communiqué de Presse: Financement de l’innovation :Moins d’opérations et croissance du ticket moyen