LIVRE BLANC DE LA SANTE 2020

Comment la crise Covid-19 peut-elle contribuer à réintroduire une politique industrielle dans l’innovation en Santé sous l’angle de la gouvernance, du financement et l’accès au marché ?

Regards sur les leviers générés par la crise en matière de gouvernance, de financement et accès au marché.

Extraits

La crise sanitaire a conduit à une très forte mise sous tension des organisations de santé, marquée par plus de 85 000 hospitalisations sur la période de mars à juillet 2020 et une forte mobilisation des professionnels de santé en médecine de ville. Elle a aussi donné lieu à une mobilisation remarquable des acteurs de la filière, tant académiques, qu’industriels ou institutionnels, en faveur du développement de nouvelles offres de santé qu’elles soient préventives, diagnostiques, thérapeutiques ou associées à une amélioration de leurs parcours de soin. De nombreuses initiatives ont ainsi été opérées sous l’angle des financements, des organisations mais aussi des réorientations stratégiques des acteurs pour accélérer et prioriser le développement des innovations.

Notre analyse conduite sur la période Juin-Juillet 2020 a pour objet de constater ces initiatives, mais également recenser les points d’attention pouvant faire l’objet d’amélioration en phase de crise sanitaire. Une phase de vigilance post-pandémique s’ouvre à présent, non sans interrogation sur sa durabilité ; à laquelle s’ajoute une vigilance sur d’éventuelles crises à venir dont la fréquence de survenue risque de s’intensifier. Aussi se pose la question du maintien dans le temps des initiatives opérées et de leur applicabilité en dehors de tout contexte de crise sanitaire. De même, face au caractère imprévisible de tels événements et à leur impact économique et sociétal, des modifications plus profondes pourraient être entreprises sur la gouvernance des priorités de recherche, l’accompagnement au financement des innovations et l’accélération du développement des innovations.

Cette analyse exclut les enjeux d’approvisionnement, de gestion des stocks des biens de santé, problématiques soulevées lors des échanges.