[LEVÉE DE FONDS] In Extenso Innovation Croissance dévoile les tendances de l’investissement au premier trimestre 2019

[RENDEZ-VOUS] Congrès CJD 23 mai avec In Extenso!
15 mai 2019
[RENDEZ-VOUS] Etude PIPAME, Enjeux et perspectives de la filière électronique, le 12 juin 2019
20 mai 2019

[LEVÉE DE FONDS] In Extenso Innovation Croissance dévoile les tendances de l’investissement au premier trimestre 2019

 

Baromètre des levées de fonds In Extenso Innovation Croissance au premier trimestre 2019: dynamisme des start-ups françaises au cœur d’une Europe qui lève près de 7 milliards d’euros

 

La France au cœur de la performance des start-up européennes

Pour sa 10e parution, le  Baromètre des levées de fonds présente un panorama des tendances fortes en Europe au premier trimestre 2019 avec la nette augmentation des montants levés (+60%) en comparaison au T1 2018, atteignant les 6,6Mds€ et accompagnée d’une hausse significative du ticket moyen (+144%) qui dépasse les 10 millions d’euros. Cette nouvelle édition du Baromètre des levées de fonds marque le début d’une collaboration avec les chercheurs de l’Ecole Universitaire de Recherche ELMI de l’Université Côte d’Azur.

A l’échelle des nations, la France prend la deuxième place des pays européens les plus dynamiques en termes d’investissements avec une concentration de 18% des montants levés (1223M€), derrière le Royaume Uni (28% des montants levés – 1872M€) et devant l’Allemagne (17% des montants levés – 1104M€)

Avec des opérations dont le nombre recule de 17% (soit 141 levées)  et des montants qui prennent 58 points en comparaison à 2018, le ticket moyen progresse en France de 75% pour atteindre 8,9M€ par tour de table contre 17,2M€ en Allemagne et 13,2 au Royaume Uni.

Malgré une concentration durable des opérations à faible montant – 60% sont inférieures à 5M€ – 6 opérations supérieures à 50M€ tirent la performance sur la période, dont les levées record de Doctolib (150M€) et Ynsect (110M€).

 

Cap sur les Deeptech

Tendance forte de l’actualité des écosystèmes, l’étude des deeptech montre que si les montants levés par les pépites britanniques explosent au premier trimestre 2019 – avec +179% et un ticket moyen qui progresse de 329% – les deeptech françaises performent plus timidement qu’à la même période en 2018 avec 261M€ levés sur 33 opérations et un ticket moyen qui se stabilise à 8,4M€.

Parmi ces start-ups qui « innovent en repoussant les frontières technologiques[1] » en France, les levées réalisées par la fintech Wynd (72M€), la start-up spécialisée dans la sécurité Shift Technology (53M€) et la pépite du marketing digital Contentsquare (52,5M€) tirent la performance et permettent de pousser le ticket moyen.

Partout en Europe, le dynamisme des deeptech est devenu un enjeu majeur de l’attractivité des écosystèmes innovants : en 2019, le concours d’innovation i-Lab organisé par le Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation en partenariat avec BPIfrance, permettra d’aider la création de start-up deeptech en France.

Contact Presse et Communication – Sophie Gouteyron Maestroni, sophie.gouteyron@inextenso-innovation.fr

[1] Source BPIfrance