[LEVEE DE FONDS] Vers une année record en termes de montants investis

Date de publication : 08/11/21

Baromètre des levées de fonds 3ème trimestre 2021



Baromètre des levées de fonds In Extenso Innovation Croissance et ESSEC Business School au 3ème trimestre 2021

L’explosion des montants levés lors du premier semestre pour la Tech européenne et française se confirme, avec une augmentation de 178% sur le troisième trimestre en Europe, en comparaison avec la même période de 2020.

A fin septembre, plus de 59 milliards d’euros levés en Europe et 8 milliards d’euros en France, des tickets moyens largement supérieurs à 10M€ de tour de table (16,7 en Europe et 14,9 en moyenne en France) et des taux de progression en comparaison à 2020 à trois chiffres.

Les montants levés à fin du troisième 2021 représentent déjà 180% des montants levés en Europe sur l’année complète 2020. Le dernier trimestre permettra de qualifier 2021 comme une année record sur le marché du venture. Le nombre d’opérations reste stable, ce qui induit une forte augmentation des tickets moyens, avec un poids de plus en plus important des opérations supérieures à 50M€.

Au niveau européen, le Royaume-Uni reste largement leader en termes de capitaux levés avec quasiment le double de l’Allemagne (19,8 milliards d’euros contre 10,9 milliards d’euros). La France reste troisième en termes de montants levés.

Cette croissance des investissements en capital-risque est avant tout alimentée par les megarounds et l’entrée d’investisseurs américains et de classes alternatives (hedge funds, fonds de private equity), mais elle masque la chute des petites opérations.

On observe en 2021 une accélération des levées de fonds sur le domaine de la FinTech et un fort dynamisme dans les ClimateTech. Les secteurs du DeepTech et de la santé sont proportionnellement en retrait.

« Un régime à deux vitesses se confirme et se renforce dans le Venture en France et en Europe. Les start-ups et scale-ups dans le digital et dans les FinTech poursuivent leurs records de levée de fonds et de valorisation. En revanche, les startups DeepTech et CleanTech pâtissent d’une moindre appétence de la part des investisseurs avec un écart qui continue de se creuser. »

Nicolas LANDRIN, Executive Director, Center for Entrepreneurship & Innovation ESSEC Business School

« Poursuite de la forte croissance des montants investis par les fonds d’investissement, tirée principalement par une augmentation record du ticket moyen en France comme en Europe. Cette tendance qui  se confirme depuis plusieurs années profite aux start-ups quel que soit leur stade de maturité, alors même que le nombre total d’opérations reste stable. »

Patricia BRAUN, Présidente Associée, In Extenso Innovation Croissance

 

Télécharger la synthèse
(sélectionner « Baromètre des Levées de Fonds » comme document souhaité)

Partagez cet article