L’Hôpital Privé Jean Mermoz de Lyon et l’Osteobanque d’Auvergne sensibilisent au don de tissus dans le traitement des accidents de ski

Date de publication : 22/02/17



[two_fourth]

Si la France commence à s’intéresser au don d’organes, avec 5 746 greffes d’organes réalisées en 2015[2] et la Loi sur le consentement présumé entrée en vigueur au 1er janvier 2017, le don de tissus reste quant à lui encore beaucoup trop confidentiel, avec seulement une soixantaine de prélèvements effectués en 2015.

Or, le don de tissus – os, tendons, artères, ménisques, ligaments, valves cardiaques, etc. – est tout aussi important que le don d’organes. Il permet de traiter les tumeurs osseuses ou accidents de la route avec perte de substance osseuse, ainsi que les accidents sportifs sévères touchant les tendons, ligaments ou ménisques…

Lire l’article
[/two_fourth]

Partagez cet article