Observatoire du numérique en Région Sud

Date de publication : 08/03/22

Numérique



Focus sur la filière Internet des Objets IoT

L’Observatoire du Numérique en Région Sud : un outil dédié à l’écosystème numérique

Avec cet Observatoire, le Pôle SCS & In Extenso Innovation Croissance se proposent de suivre et de décoder les grandes tendances du digital en Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, à travers des notes de synthèse trimestrielles. En s’appuyant sur un ensemble d’indicateurs économiques et financiers, et ce dans une perspective temporelle longitudinale, l’Observatoire du Numérique en Région Sud constituera un outil dynamique d’aide à la décision pour l’écosystème numérique (entreprises, décideurs publics, pôles de compétitivité, clusters, incubateurs, accélérateurs,…). A chaque note de synthèse, un focus est mis sur un secteur en particulier.

Cette démarche est soutenue par la Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur, Medinsoft, Toulon Var Technologies (TVT Innovation) et Telecom Valley.

Focus sur le secteur de l’Internet des Objets

Cette quatrième édition met en lumière le secteur de l’Internet des Objets (IoT – Internet of Things), technologie clé portée par le Pôle SCS et l’un de ses quatre axes stratégiques. L’IoT permet de disposer de services évolués en mettant en réseau des objets connectés grâce à des technologies de l’information (réseau, M2M, cloud…). Ce domaine sollicite un ensemble de briques technologiques clés, comme les composants et capteurs, les machines intelligentes, la connectivité et les réseaux, la collection et l’analyse des données.

L’IoT : un marché peu mature

Le marché global de l’IoT reste complexe par manque de standards et de maturité. La plupart des projets sont encore à l’état de PoC. Les technologies sont matures et économiquement viables pour la plupart mais il manque encore de la traction du côté des usages. La crise sanitaire a eu un impact contrasté sur le secteur.  Elle a renforcé certains marchés, mais en a repoussé d’autres. L’accélération du marché n’est pas encore enclenchée.

Le recrutement : défi majeur de l’IoT

Un éclairage est également porté sur le recrutement d’experts en IoT. Les difficultés de recrutement semblent particulièrement critiques pour l’IoT. Elles constituent un défi majeur pour les politiques de ressources humaines. Le secteur souffre d’un déficit image et les expertises « hardware » et connectivité sont jugées plus complexes et moins valorisables en matière de carrière par les jeunes diplômés.

Un écosystème robuste et complet en Région Sud

La Région Sud dispose d’atouts, avec :

  • un riche écosystème constitué d’acteurs « poly-experts » dans la chaîne de valeur de l’IoT,
  • une excellence académique de rang mondial sur les principaux bassins d’activité,
  • une excellence distinctive en matière de connectivité et de hardware.

Découvrez la synthèse complète de la note sur l’Internet des Objets

Retrouvez la 3ème édition de l’Observatoire relatif au secteur de l’intelligence artificielle

Retrouvez la 2ème édition de l’Observatoire consacré à la Microélectronique

 

Partagez cet article
Contact rapide
close slider

    Contact rapide

    * champs obligatoires







    Les données collectées marquées d’un * sont obligatoires et serviront uniquement pour répondre à votre demande. En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles.